Leitja Oechslin
psychologue-psychothérapeute & zoothérapeute diplômée

logo leitja oechslin psychothérapie visage humain et loup

Mes formations

  • Formation postgrade en psychothérapie TCC (UNIGE, 2015-21)
  • Formation bénévoles en soins palliatifs (Fondation Rive-Neuve, 2014-15)
  • Formations continues en zoothérapie (Suisse romande, dès 2013)
  • Thérapie groupale analytique (Lavigny, 2013-15)
  • Maîtrise universitaire d’études avancées en évaluation et intervention psychologiques (UNIGE, 2014)
  • L’entretien motivationnel (CHUV, 2013)
  • Formation faire face au risque suicidaire (UNIL, 2013)
  • Diplôme de zoothérapie (Ecole internationale de zoothérapie, Montréal, 2013)
  • Master of science en psychologie – psychologie clinique et psychologie de la santé – bilingue français-allemand (UNIFR, 2011)

 

Mon expérience professionnelle

2015-2020 Psychologue en délégation dans différents Centres de thérapies:

  • Centre de psychothérapies Psyché à Neuchâtel
  • Centre de psychiatrie et psychothérapie Les Toises à Yverdon
  • Zentrum für Psychiatrie und Psychotherapie ZFPP à Bienne

Interventions zoothérapeutiques à l’hôpital de jour du CNP (Département de l’âge avancé, 2013-14)

Stages dans des unités de toxicodépendances (CHUV à Lausanne et Hôpital psychiatrique à Berlin)

Stage dans l’Unité de Psychiatrie du Développement Mental avec des adultes avec un retard mental et/ou autisme (HUG, Genève)

Mon parcours

Enfant, je demandais souvent à mes parents : « mais qu’est-ce que tu as pensé à ce moment-là ? », pas étonnant donc que je sois devenue psychologue.
J’ai grandi dans un petit village entourée de nature et d’animaux, avec qui j’ai toujours eu une relation privilégiée. Mon diplôme universitaire de psychologie en poche, je suis partie me former à la zoothérapie, ou thérapie assistée par l’animal au Québec. Je suis en effet profondément convaincue de la puissance curative du lien qui peut se créer entre un être humain et un animal. Curieuse également de sortir de ma zone de confort, j’ai travaillé durant une année à Berlin dans le cadre d’un hôpital psychiatrique encadrant notamment des personnes souffrant de toxicodépendance. De retour en Suisse après des stages professionnels diversifiés, j’ai pratiqué durant 6 ans la psychothérapie d’orientation cognitive et comportementale en délégation de psychiatres dans différents Centres de psychothérapie. En mai 2021, j’ai obtenu le titre de psychothérapeute reconnu au niveau fédéral.

Étant dotée d’une grande sensibilité depuis toujours, je perçois ma place comme interdépendante de la nature qui nous entoure. Pour me féliciter de l’obtention de mon diplôme de psychologue, je me suis offert… un stage de survie ! C’est donc naturellement que je me rapproche de pratiques incluant l’être humain dans son environnement naturel, regroupées sous le terme d’écopsychologie. Actuellement plus que jamais, touchée par la dégradation massive des écosystèmes au niveau mondial, je modifie peu à peu ma manière d’être au monde et de consommer. Cette sensibilité m’amène à proposer aux personnes que je reçois des séances à l’extérieur, simplement dans le jardin du cabinet ou en marchant, pour une reconnexion avec ce qui nous entoure et pour amener le mouvement physique dans la thérapie. Les bienfaits de telles approches sont démontrés scientifiquement. Pour plus d’informations, visitez ma page de prestations au sujet de l’écopsychologie.

femme et chien laissant des traces de pas psychologie psychothérapie thérapie assistée par l'animal

Mes valeurs

plumes listant les valeurs de la psychologue: respect, authenticité, empathie, écologie, humour, compétences et humilité